carrosserie en papier moulé

Une technique ancienne qui permet encore bien des réalisations.

Cliquez pour agrandir l'image
Devant réaliser une carrosserie  aux formes arrondies et ne me sentant pas les capacités de la réaliser en tôle, j'ai repensé à cette technique.

Sur les photos, une chaudière apparaîtra parfois car elle est prévue pour une voiture à vapeur. Mais avant de faire l'essai, elle équipera une voiture électrique dont on reparlera ...
Il est probable que le véhicule ne ressemblera pas vraiment à ce modèle ... et, dans ce cas, on pourra parler d'une voiture à pédales miniaturisée !
Cliquez pour agrandir l'image
Par contre il sera possible de faire en sorte que les formes générales s'en approchent quand on placera la carrosserie sur ce châssis.

une technique ancienne ...

... que j'ai utilisée souvent. Il me souvient encore de masques réalisés quand j'étais gamin à la différence qu'on utilisait du papier journal qu'on déchiquetait dans de la colle à tapisser.
Ici on utilisera des bandelettes de papier d'emballage qui seront plus ou moins étroites selon les formes à obtenir et de la colle de menuisier à peine diluée.
le papier kraft
http://fr.wikipedia.org/wiki/Papier_kraft

Quelques exemples de réalisations précédentes : âme centrale et couples en contreplaqué, remplissage en balsa. Ponçage, vernis puis cire avant la première couche de papier ...
Cliquez pour agrandir l'image
pour la réalisation de cette barque du FAAROA ex-MERSEY
http://www.vapeuretmodelesavapeur.com/faaroa/index.html
Cliquez pour agrandir l'image
ou encore celle du TUAMO ex-HUSSARD
Cliquez pour agrandir l'image
et également pour la réalisation de manches à air
Cliquez pour agrandir l'image
le moule
Cliquez pour agrandir l'image
le moule
Cliquez pour agrandir l'image
le moule

Une technique développée dans cet album :

le papier moulé

méthode

Cette fois, le moule ne sera pas en 2 parties mais en un seul morceau. Il sera cependant réutilisable.
Cliquez pour agrandir l'image
gabarit du plancher
Cliquez pour agrandir l'image
découpe du fond et des "couples" dans du ctp de 3 mm
Cliquez pour agrandir l'image
bloc de bois ou balsa pour l'arrière
Cliquez pour agrandir l'image
renfort supérieur arrière
Cliquez pour agrandir l'image
comme pour un bateau ...
Cliquez pour agrandir l'image
alcool à brûler

On procède exactement comme si on allait construire une coque de bateau ... à l'envers : couples et lisses.

Si les baguettes ne se plient pas facilement, on les trempe quelques minutes dans l'alcool à brûler.

Le "plancher"est vissé dur un tasseau pour faciliter les maniements futurs.
Cliquez pour agrandir l'image
remplissage avec du carton épais
Cliquez pour agrandir l'image
fin de remplissage au plâtre fin

On laisse à peine 1/2 cm à remplir au plâtre ou à l'enduit à l'eau.

Plusieurs couches sont nécessaires et le séchage très long.

Plusieurs ponçages aussi avec reprises intermédiaires.
Cliquez pour agrandir l'image
après le dernier ponçage 4 ou 4 couches de vernis
Cliquez pour agrandir l'image
passer de la cire d'abeille : au moins 3 couches avec séchage intermédiaire
Cliquez pour agrandir l'image
préparation des bandelettes de papier : laisser tremper quelques minutes
Cliquez pour agrandir l'image
la première couche se pose sans colle, on ne l'ajoute que pour les suivantes en croisant les bandes
Cliquez pour agrandir l'image
pour les parties très arrondies, la largeur des bandes diminue
Cliquez pour agrandir l'image
découpe sur place pour les longues courbes, puis pliage en lissant


Les bandelettes de papier étant humides, la colle n'a pas besoin d'être trop diluée : juste ce qu'il faut pour l'étaler avec un pinceau brosse.

Bien lisser pour éviter la formation de plis.

Pour cette carrosserie, 4 couches dont on change l'orientation à chaque fois. Le papier ne fait pas 2/10ème , mais avec les recouvrements, on obtient un carton de près de 1 mm d'épaisseur.

démoulage


Il est impossible d'enlever le moulage obtenu.
On découpe l'excédent de papier pour commencer, puis on fend à l'arrière et à l'avant.

Une fois le démoulage réussi, il suffira de recoller avec des bandes de papier ...
Cliquez pour agrandir l'image
découpe verticale de la partie arrière
Cliquez pour agrandir l'image
puis de la partie avant
Cliquez pour agrandir l'image
démoulage facile cette fois

découpes

La structure obtenue est vraiment rigide et toutes les manipulations qui vont suivre n'auront aucun effet sur la forme.

Pour ce modèle, découpe de la place de la banquette et du capot moteur.

Mais, pour un véhicule électrique, cette dernière n'est pas nécessaire : on pourrait ajouter après la finition de fines bandes de carton pour simuler les épaisseurs.
Cliquez pour agrandir l'image
gabarit
Cliquez pour agrandir l'image
traçage
Cliquez pour agrandir l'image
incision au scalpel !
Cliquez pour agrandir l'image
scalpel et ciseaux à lames courbes
Cliquez pour agrandir l'image
ajustage de la hauteur sur le châssis
Cliquez pour agrandir l'image
encollage des découpes de démoulage
Cliquez pour agrandir l'image

finitions


Entre chaque opération de finition : enduit, peinture, il faudra protéger le moule et le plus simple est de l'emmailloter d'e plusieurs couches de film plastique pour la congélation.

Pour enduire, utilisation de pâte à bois mais on doit pouvoir employer de l'enduit de carrosserie (finition). Retouches entre chaque ponçage avant la peinture en bombe.
Cliquez pour agrandir l'image
utilisation du moule pour le maintien
Cliquez pour agrandir l'image
masticage
Cliquez pour agrandir l'image
premier ponçage
Cliquez pour agrandir l'image
peinture

Une manière pas tout à fait à l'échelle pour terminer l'entourage de l'habitacle : gaine de fil électrique que l'on fend en deux.

Une fois posée, cette gaine sera collée par l'intérieur avec de la cyano.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

du papier moulé à la coque polyester ... 

... il n'y a qu"un pas !

Au départ, c'était mon ambition. Mais idée abandonnée car on ne trouve pas de démoulant en petite quantité chez nous.

En partant du principe du papier moulé, on peut se contenter de 2 couches croisées qui vont servir de démoulant et de réutiliser le moule. Ces deux couches étant bien sèches, il suffira de recouvrir de plusieurs couches de tissus de verre avec la résine polyester  ...
Utiliser cette fois de la colle blanche ordinaire qui ne résiste pas à l'au comme celle de menuisier.
Pour obtenir une épaisseur assez fine, on peut utiliser ce papier de verre en rouleau utilisé par les carreleurs pour rendre étanches les coins d'une douche par exemple et qui ne fait que 2/10ème de mm d'épaisseur.

.



Copyright (C) 2008-2019- Tous droits réservés.albums mis à jour le : mardi 18 juin 2019